• Salon du fantastique de Paris

     

    Salon du fantastique de Paris

     

    Durant ce week-end de trois jours s’est tenu porte de Champerret la deuxième édition du Salon du Fantastique.

    Pas disponible et ayant fait un passage éclair le samedi, voilà en quelques mots le résumé d’aujourd’hui.

    Entre deux parties de jeux de rôle ou autre, nous nous sommes baladés dans les allées de ce salon où cohabitaient artisans (cuire, alcool, bijoux), magazine (jdr magasine pour n’en citer qu’un) et bien évidemment quelques maisons d’éditions.

    On retrouvait donc pour cette seconde année les éditions Asgard et leurs auteurs. Ayant eu le plaisir d’en rencontrer certains dans d’autres évènements, nous avons commencé notre séance de dédicace par Anthelme Hauchecorne.

    En plus d’être une des plus jolie plume qui m’est été permis de lire, je dois ajouter que l’auteur sait donner envie à son lectorat  de lire ses écrits. J’en veux pour preuve, qu’à peine les portes du salon refermées, et avant même d’avoir atteint notre doux foyer, nous étions en train de commencer la lecture de Punk’s not dead.

     

    Salon du fantastique de Paris

     

     

    Ajouter à cela un auteur ouvert à la discussion et qui en plus met son énergie au service de l’équipe (car chez Asgard les auteurs sont aussi VRP, vendeur…) et vous obtenez une première séance de dédicace réussie.  

    Un petit passage par le stand des éditions Argémios, où en plus des livres nous avons le plaisir de trouver de nombreux posters et cartes signés Mathieu Coudray (illustrateur de l’affiche du salon s’il vous plait !) et nous, enfin, je me suis rendu direction le Sud-Ouest ou plus exactement le fond du salon pour la dédicace de Sire Cédric.

    Salon du fantastique de ParisSalon du fantastique de Paris

    Au même moment, à quelques pas de là, se tenait la conférence sur la romance paranormale (dont vous trouverez un résumé ici). Alors qu’il était question de dinosaures et de romance (WTF ? Ou le plaisir de ne saisir que quelques phrases de-ci de-là), venait enfin mon tour de faire dédicacer le très bon de Fièvre et de sang.

    Ce fut un moment d’échanges très chaleureux. Je ne peux malheureusement pas retranscrire cet échange car je risquerais de spoiler les lecteurs de lenfant des cimetières ou ceux de fièvre et de sang. Disons simplement que nous échangeâmes sur  l’atmosphère des livres, sur le rugby (parce qu’Alexandre Vauvert me fait vraiment penser à un deuxième ligne)… à Toulouse.

    Avec tous les soucis qu’ont connu les organisateurs de ce salon , mais aussi avec la concurrence des Utopiales, je dois dire que ce fut une belle réussite et j’espère et j’attends une troisième édition de ce salon.

    « Résumé de la conférence sur la romance paranormale durant le salon du fantastique de Paris 2013Orson Scott Card à la fnac de Bercy »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :